29 octobre 2009

J'me suis jetée dans la parade

au milieu des cuivres et des tambours J'ai défilé comme l'on dériveJe n'ai pas touché la terre fermemes bras levés, la tête lourdeEt le jour qui se lève me rappelle, me rappelleSi la vie est terrible, les journées peuvent êtresi BELLES
Posté par Merryland à 23:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,